La Belgique et les traités de paix, de Versailles à Sèvres (1919-1920)


Infos

Titre
La Belgique et les traités de paix, de Versailles à Sèvres (1919-1920)
Collection
Mémoire de la Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques, IVe série, t. XXI
Editeur
Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique
Auteurs
Numéro
n°2131
Sortie
Septembre 2021
ISBN
978-2-8031-0803-9
ISSN
0378-7893
Pages
468 pages
Prix
35 euros
Prix Ebook
3,99 euros en e-pub
En savoir +

Les traités de paix signés en 1919 et 1920 sont source de frustrations et de rivalités dans les rangs des grandes comme des petites puissances. Parmi celles-ci, la Belgique, première des « puissances à intérêts particuliers », n’avait pas encore fait l’objet d’une approche portant à la fois sur les acteurs individuels et collectifs, interprètes des revendications d’un pays estimant devoir être récompensé pour son héroïsme par le biais de justes réparations ; sur la nature même de ces revendications et leur issue, et sur le rôle joué par les opinions publiques au sein desquelles une série de milieux cherchent à tirer profit des circonstances afin d’assouvir sans attendre leur soif de compensations.

 

The peace treaties signed in 1919 and 1920 were a source of frustration and rivalry in the ranks of both great and small powers. Among the latter, Belgium, the first of the 'special interest powers', had not yet been the subject of an approach that focused both on the individual and collective actors, interpreters of the claims of a country that felt it should be rewarded for its heroism through just reparations; on the very nature of these claims and their outcome; and on the role played by public opinion, in which a series of circles sought to take advantage of the circumstances in order to satisfy their thirst for compensation without delay.

 

 

Sous la direction de Michel Dumoulin et Catherine Lanneau

Catherine Lanneau est Professeure au Département des sciences historiques et membre de l'Unité de Recherche Traverses.

 

 

Avec les contributions de :
Michael Auwers, Francis Balace, Charles Barthel, Philippe Beck, Laurence Boudart, Christoph Brüll, Luc Courtois, Pierre-Olivier de Broux, Emmanuel Debruyne, Vincent Delcorps, Rolande Depoortere, Étienne Deschamps, Michel Dumoulin, Vincent Genin, Emmanuel Gerard, Matthew Haultain-Gall, Wim Klinkert, Vincent Laniol, Catherine Lanneau, Dirk Luyten, Pierre-Luc Plasman, Hubert Roland, Sylvain Schirmann, Tom Simoens, Pierre-Alain Tallier, Pierre Tilly, Dieter Vandenbroucke, Dries Vanysacker, Florent Verfaillie, Didier Viviers et Geneviève Warland.

Partager cette sortie de presse