Les recherches menées dans notre faculté, comme les enseignements qui y sont dispensés, visent à comprendre l’humain, sa pensée, sa langue et sa culture dans toute leur épaisseur historique. Ces recherches se caractérisent donc par leur grande diversité dans les objets étudiés, les méthodes mises en œuvre, les compétences disciplinaires requises, les formats de communication de leurs résultats… Mais philosophes, philologues, linguistes, historiens, historiens de l’art, historiens et théoriciens de la littérature, archéologues, spécialistes du cinéma et des arts audiovisuels, chercheurs en information et communication, didacticiens, etc. ont en commun d’éclairer, par l’étude de corpus les plus variés, les cultures humaines d’hier et d’aujourd’hui. À ce titre, ils jouent non seulement un rôle essentiel dans la préservation de ces cultures mais participent également à une meilleure compréhension du monde contemporain et de ses enjeux.

Pour appréhender ces corpus et offrir de nouveaux instruments d’analyse, notre Faculté a choisi depuis plusieurs années d’accorder une attention privilégiée à l’apport décisif des humanités numériques, comme en témoignent les nombreux projets que ses membres développent.

La faculté de Philosophie et Lettres réunit environ 250 chercheurs, parmi lesquels un tiers de doctorants et de nombreux chercheurs venus de l’étranger. Elle compte 6 unités de recherches facultaires et 2 unités de recherches inter-facultaires. Ces unités de recherche définissent leurs propres axes de recherches auxquels s’articulent différents projets collectifs ou individuels dont le détail est exposé sur leur site.

Les publications scientifiques des chercheurs de notre Faculté, comme leurs travaux d’expertise ou de vulgarisation, sont accessibles en Open Access sur le portail ORBI.  

Share this page